Rechercher

Les enjeux psychosociaux liés au diabète : ces grands oubliés

Comment les identifier et y faire face?

Par Andrée Gagné, diététiste-nutritionniste et formatrice chez Universi-D


La vie avec le diabète comporte d’importants défis au quotidien. La pandémie de COVID-19 qui sévit depuis plusieurs mois est un exemple d’événement inattendu avec lequel les personnes vivant avec le diabète ont dû composer. Elles ont d’abord appris que la présence du diabète augmentait leur risque de développer des symptômes sévères et des complications si elles contractaient ce virus. À cette inquiétude s’est ajoutée la complexité accrue de la gestion du diabète, engendrée par un contexte social et économique incertain, l’accès compliqué aux soins médicaux, le support social moins disponible et même l’isolement social pour certaines d’entre elles. Tous ces éléments peuvent affecter la santé psychologique, déjà fragilisée en présence de maladie chronique comme le diabète.


Par ailleurs, saviez-vous que la détresse liée au diabète touche une personne sur deux vivant avec cette maladie? Malheureusement, ce problème de santé est associé à une détérioration de la glycémie et de l’efficacité personnelle pour traiter le diabète, à une augmentation du risque de complications ainsi qu’à une qualité de vie diminuée. Concrètement, un tel état peut mener à ces comportements délétères: consommation excessive d’aliments à faible valeur nutritive et riches en calories, arrêt de l’activité physique, prise irrégulière de la médication, difficultés de communication, etc.


Même si les professionnels de la santé reconnaissent l’importance des enjeux psychologiques, ils constatent que très peu d’attention leur est accordée et plusieurs ne se sentent pas suffisamment équipés pour y répondre. Ainsi, seulement 52% d’entre eux ont indiqué qu’ils demandaient à leurs patients comment le diabète affectait leur vie lors des suivis médicaux*.


Pourtant, il existe actuellement des outils pour identifier et intervenir en présence de

difficultés émotionnelles et sociales liées au diabète. L’intégration du volet psychologique et social dans le suivi de cette maladie, par toutes les équipes de soins en diabète, exigera un changement dans l’approche de certains professionnels de la santé.


Parallèlement, une volonté politique ferme d’accorder à la santé mentale une importance égale à la santé physique dans le traitement du diabète s’avère essentielle pour amorcer ce virage. Dans l’intérim, les personnes vivant avec le diabète disposent de certains outils facilitant la reconnaissance et l’expression de leurs difficultés émotionnelles au moment où elles surviennent. Il s’agit là du premier pas vers la résolution de ce problème.


Dans les lignes qui suivent, nous décrirons les caractéristiques de la détresse liée au diabète. Dans notre prochain billet de blogue, nous proposerons des stratégies reconnues et émergentes pour y faire face.


Les effets indésirables du diabète sur la santé psychologique


La détresse liée au diabète se manifeste sous la forme d’émotions négatives suscitées par l’autogestion de la maladie et le fardeau que cela représente. Ce découragement est spécifiquement attribuable au fait d’être atteint du diabète et plus particulièrement à certaines caractéristiques inhérentes à cette maladie. Ainsi, la nature chronique du diabète impose des soins sur une base régulière et ce, jour après jour, sans répit. La planification d’activités aussi banales que les repas au restaurant, la pratique de sports et les voyages devient complexe. Également, l’incertitude associée au risque de complications à long terme demeure toujours présente, en dépit d’efforts constants et exemplaires.


La détresse liée au diabète peut affecter négativement toutes les sphères de la vie d’un individu: la santé physique, les finances, le travail, les loisirs, les relations humaines et le bien-être émotionnel.


Les 4 types de détresse liée au diabète


Quatre types ont été identifiés afin de mieux cerner la source de la détresse et proposer des solutions adaptées.


1. Fardeau émotionnel de la maladie

  • ­La personne a l’impression que le diabète contrôle sa vie; elle se sent dépassée, effrayée ou en colère en pensant à sa vie avec le diabète;

  • ­Elle est préoccupée par le développement éventuel de complications, ressent de l’anxiété ou de l’irritabilité;

  • ­Un sentiment général de tristesse envahit la personne diabétique.


2. Détresse liée à l’autogestion du diabète

  • ­La personne se sent incompétente dans ses efforts pour accomplir toutes les tâches recommandées pour la gestion du diabète;

  • ­Les efforts constants à déployer pour la prise en charge du diabète deviennent trop difficiles et entraînent un niveau élevé de frustration, surtout si les résultats ne sont pas satisfaisants;

  • ­Un état d’épuisement s’installe et suscite un sentiment d’impuissance et de désespoir qui se traduit par un relâchement du traitement (alimentation, activité physique, prise de médication, etc.) et une perte de motivation.


3. Stress lié aux relations sociales

  • ­La personne ressent un manque de support et de compréhension de son entourage;

  • ­Elle se sent seule dans cette expérience et elle peut identifier plusieurs situations où sa famille, ses amis et ses collègues de travail lui rendent les tâches liées au diabète plus difficiles.


4. Stress lié à la relation avec son médecin

  • ­La personne est insatisfaite de la qualité des soins reçus; elle pense que son médecin est incompétent;

  • ­Elle peut plutôt estimer que la communication avec son médecin est déficiente car il ne prend pas ses préoccupations au sérieux et qu’il n’est pas suffisamment accessible.


Vivez-vous ou avez-vous vécu de la détresse liée à votre diabète? Vous sentez-vous entendus par votre équipe de soins lorsque vous manifestez cette détresse?


Dans le prochain billet du Blogue UD, des pistes de solutions seront proposées.



* Nicolucci A. et collaborateurs. Educational and Psychological Issues Diabetes Attitudes, Wishes and Needs second study (DAWN 2): Cross-national benchmarking of diabetes-related psychosocial outcomes for people with diabetes. Diabetic Medicine 2013; 30 : 767-777.

162 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

514-259-3422

Nous

suivre

 

Facebook_Logo_(2019).png
linkedIn_PNG38.png

Universi-D

L'école du diabète

Universi-D fournit des ressources éducatives pour favoriser une bonne gestion du diabète. 

Formation

accréditée

Nos événements de formation pour les professionnels de la santé donnent droit à des unités d'éducation continue.

Formation pour personnes diabétiques

Ces cours ont pour objectif d'améliorer l'autonomie des patients dans le traitement de leur diabète. 

Cours en ligne

pour professionnels

Plusieurs modules de formation sont disponibles à distance en mode auto-apprentissage.