Rechercher

Novembre, mois de la sensibilisation au diabète

Par Mariepier Daneau, coordonnatrice aux opérations et aux événements Universi-D


Le mois de novembre marque une occasion spéciale de concentrer les efforts de sensibilisation face à l’enjeu majeur qu’est le diabète. Bien entendu, cela ne signifie pas que rien n’est fait pendant le reste de l’année : les OBNL se spécialisant dans les services aux personnes vivant avec le diabète travaillent 365 jours par année pour améliorer la qualité de vie des gens affectés par cette condition. Il faut plutôt voir le mois de novembre comme une opportunité de coordonner les activités communicationnelles entourant la lutte au diabète à l’échelle planétaire, dans le but de maximiser leur impact.

Le personnel infirmier marque la différence


Le thème choisi par la Fédération internationale du diabète tourne autour du personnel infirmier. Pourquoi? Parce que les infirmières et infirmiers sont souvent les premiers –parfois même les seuls – acteurs à entrer directement en contact avec les personnes vivant avec le diabète. Ce sont donc les mieux placé(e)s pour intervenir et ont un rôle-clé dans :

-le dépistage précoce du diabète;

-l’information transmise suite au diagnostic;

-le partage de ressources éducatives;

-le suivi des facteurs de risque;

-et plus encore!


À travers le monde, le personnel infirmier représente 27,9 millions d’individus. Ce nombre semble impressionnant, mais il n’est pas suffisant pour répondre adéquatement aux besoins croissants du domaine de la santé. Le milieu des soins infirmiers fait face à plusieurs obstacles, notamment la pénurie de main-d’œuvre, les salaires insuffisants, les conditions de travail difficiles, etc. En appuyant les infirmières et infirmiers et en s’assurant que ceux-ci aient de meilleures ressources à leur disposition, on appuie ainsi directement les personnes dont elles prennent soin, comme les individus vivant avec le diabète.


Quelques initiatives marquantes

Voici quelques initiatives que l’on observe un peu partout sur le globe, à chaque mois de novembre.


Plusieurs édifices dans les grandes villes choisissent d’arborer des lumières bleues lors du 14 novembre, soit lors de la Journée mondiale du diabète. Ce petit geste tout simple transforme le paysage urbain, le temps d’une nuit, et incite certains citoyens à se renseigner quant à la signification derrière cet éclairage coloré. Cette mesure représente aussi l’esprit solidaire de différentes organisations qui appuient la lutte au diabète et nous rappelle que cet enjeu nous concerne tous et toutes. D'ailleurs, Universi-D et Diabète Québec ont contacté plusieurs institutions à Montréal, qui ont accepté de participer à cette illumination. Gardez donc l'oeil ouvert le 14 novembre prochain!



Par la suite, le symbole universel du diabète, c’est-à-dire le cercle bleu, est mis de l’avant de multiples façons. Certains en collent un à leur fenêtre afin de conscientiser leur voisinage, d’autres portent fièrement une épingle en forme de cercle bleu ou encore se munissent du bracelet de silicone bleu pour démontrer leur appui et inciter leur entourage à faire de même. Le cercle bleu peut également être ajouté aux photos partagées en ligne pour rendre la cause visible sur les réseaux sociaux. Vous pouvez d'ailleurs télécharger l'application World Diabetes Day pour apposer vous aussi le cercle bleu à vos égoportraits! Beaucoup de gens décident aussi de porter un chandail bleu le 14 novembre.



La Marche mondiale contre le diabète est aussi une initiative qui prend de plus en plus d’ampleur. Chaque année, des gens sortent dans la rue et se promènent avec des banderoles et des accessoires bleus. Le fait de bouger en réalisant cette campagne de sensibilisation n’est pas anodin et vise à promouvoir l’importance de l’activité physique régulière dans la prévention et le traitement du diabète de type 2. Ce projet peut prendre diverses étendues : un groupe d’amis peut décider de s’inscrire, tout comme une grande compagnie peut décider d’impliquer tout son personnel, ou encore une ville peut décider de planifier l’événement en grand et inviter ses milliers de citoyens à descendre dans la rue. Que vous soyez nombreux ou non dans votre groupe de marcheurs, sachez que des centaines de milliers de gens participent à cette activité simultanément à travers le monde et partagent ce moment avec vous!


Vous souhaitez mettre en place votre propre initiative pour apporter de la visibilité à la cause? Allez-y! N’oubliez pas de documenter votre projet et de le faire briller en ligne grâce au mot-dièse #JournéeMondialeDuDiabète !


L’importance de la sensibilisation

Mais le diabète, tout le monde sait ce que c’est, non?


Bien que la majorité des gens aient déjà entendu le mot « diabète », cette maladie demeure mal comprise par plusieurs. Ce n’est pas parce qu’on est au courant de l’existence du diabète qu’on comprend parfaitement ses causes, ses effets sur le corps et ses conséquences à long terme. Le manque d’information sur le diabète, notamment sur les symptômes, retarde le dépistage chez plusieurs personnes, qui n’identifient pas les signes pouvant indiquer la présence de diabète. Puis, une fois le diagnostic établi, plusieurs n’ont pas l’information nécessaire pour bien contrôler leur nouvelle maladie. Ces enjeux d’information sont importants, puisqu’un diabète non traité mène à l’apparition de complications microvasculaires et macrovasculaires. L’information est donc primordiale au maintien et à l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes.


De plus, les gens n’étant pas directement touchés par le diabète sont souvent exposés à des stéréotypes nuisibles, véhiculés dans l’espace public. Le mois de la sensibilisation au diabète est une occasion supplémentaire de remettre les pendules à l’heure, puisque ces idées fausses et préconçues empêchent certaines personnes d’aller chercher l’aide médicale dont elles ont besoin, que ce soit par ignorance ou par sentiments de honte et de culpabilité. Pour s’attaquer au diabète efficacement, il est nécessaire d’éliminer toute information erronée en circulation. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez notre article Diabète et stigmatisation : quand les représentations affectent la qualité de vie.


Ensuite, on peut mieux saisir le rôle de la sensibilisation quand on prend connaissance du nombre de personnes touchées par le diabète. Dans le monde, on estime que plus de 463 millions d’adultes vivent avec le diabète. Ce chiffre s’élève à plus 880 000 personnes au Québec seulement. Ceci signifie qu’environ une personne sur 10 développera la maladie au cours de sa vie. Toutes ces personnes méritent une prise en charge et un encadrement solide, ce qui s’avère impossible si l’on n’investit pas massivement et collectivement dans les ressources sanitaires et éducatives.


Ceci nous amène à notre dernier point : l’objectif principal du mois de la sensibilisation au diabète n’est pas seulement d’informer le public, mais vise principalement à mettre de la pression sur les instances gouvernementales et à militer pour l'instauration de stratégies de lutte au diabète à l’échelle mondiale. Alors qu’il est vrai qu’une personne vivant avec le diabète a un grand pouvoir sur l’évolution de sa maladie, il n’est pas suffisant de tout laisser reposer sur ses épaules. Une vraie lutte au diabète implique la mise en place d’une stratégie globale avec des tactiques concrètes, réalistes et accessibles. Les gouvernements et les gens en position d’autorité dans les systèmes de santé doivent mettre la main à la pâte si l’on souhaite réduire le nombre de futurs diagnostics (en misant sur la prévention) et offrir la meilleure qualité de vie possible aux personnes déjà atteintes du diabète. Ceci passe notamment par un financement et un encadrement adéquat du personnel infirmier, qui pourra ensuite donner en retour aux personnes vivant avec le diabète, d'où l'importance du thème de cette année.

Bon mois de la sensibilisation au diabète à tous et à toutes!


Références :

https://worlddiabetesday.org/fr/

https://www.who.int/fr/publications/i/item/9789240003279

https://www.worlddiabetesfoundation.org/marche-mondiale-contre-le-diab%C3%A8te-2020

https://www.diabete.qc.ca/fr/comprendre-le-diabete/tout-sur-le-diabete/mythes-et-statistiques/

514-259-3422

Nous

suivre

 

Facebook_Logo_(2019).png
linkedIn_PNG38.png

Universi-D

L'école du diabète

Universi-D fournit des ressources éducatives pour favoriser une bonne gestion du diabète. 

Formation

accréditée

Nos événements de formation pour les professionnels de la santé donnent droit à des unités d'éducation continue.

Formation pour personnes diabétiques

Ces cours ont pour objectif d'améliorer l'autonomie des patients dans le traitement de leur diabète. 

Cours en ligne

pour professionnels

Plusieurs modules de formation sont disponibles à distance en mode auto-apprentissage.